Les conditions indignes d'accueil d'enfants handicapés sont dénoncées par la CFDT CASTELLUCCIO

Publié le 08/10/2013 à 20H49
Suite à la décision de la direction de réouverture du centre Arc-en-ciel, la CFDT section hôpital de l'hôpital de Castelluccio a organisé une conférence de presse pour dénoncer les conditions indignes des enfants handicapés qui y sont accueillis

Ce matin, lundi 7 octobre, devant l'entrée du centre d'accueil Arc-en-ciel, la section CFDT de l'hôpital de Castelluccio a organisé une conférence de presse avec le soutien de nombreux militants et, surtout, celui des familles présentes à leurs côtés.

Le centre Arc-en-Ciel accueille des enfant de trois à onze ans atteints d'handicaps psychiques lourds. La vétusté des locaux, les conditions d'accueil des enfants, celles, de travail des salariés, avaient déjà fait l'objet, en 2012, d'une dénonciation auprès du CHSCT.

Des pièces sans fenêtres, des locaux exigus, des grilles qui font penser à des cages, voici le décor sordide  planté pour accueillir les enfants.Depuis un inendie a ravagé des locaux proches de la structure, provoquant une fermture administrative et, fait gravissime, l'arrêt momentané de la prise en charge des petits patients. malgré les avertissements de la CFDT, le dialogue "social" s'est transformé en dialogue de sourd avec la Direction de l'hôpital de Castelluccio.Aujour'hui, l'équipe pluridisciplinair, consciente de sa mission auprès des jeunes enfants, refuse de continuer à travailler dans une structure qui ne permet pas de les recevoir dans des conditions satisfaisnates. La CFDT s'est adressée sans ambages au directeur de l'ARS pour exiger un dénouement rapide.

D'autres actions sont envisagées si une solution rapide n'est pas rapidement trouvée.